Savoir lire et comprendre votre ordonnance

Avez-vous récemment passé un examen de la vue ? Dans ce cas, votre ophtalmologue vous a sans doute remi une ordonnance pour des lunettes.

Les ordonnances sont rédigées de la même manière partout dans le monde, à l’aide de chiffres et d’abréviations, pour une meilleure compréhension universelle.

Les gens ont généralement du mal à lire leurs propres ordonnances. Êtes-vous vous aussi confronté au même problème ? Ne vous inquiétez pas ! Les experts chez Lindegger Optique vous fournissent le guide parfait pour comprendre votre ordonnance.

Explication des abréviations employées

La première étape pour lire votre ordonnance est de comprendre la signification des abréviations qui y figurent. Traditionnellement, les abréviations utilisées étaient dérivées de termes latins. Mais au fil du temps, certaines de ces abréviations ont changé pour faciliter la lecture des prescriptions.

Vous trouverez ci-dessous une liste des abréviations les plus utilisées et leur signification :

OD, OS et OU

Vous trouverez certainement les termes abrégés OD, OS et OU.

  • OD sont les abréviations d’Oculus Dexter pour oeil droit;
  • OS représente Oculus Sinister pour oeil gauche;
  • OU fait référence à Oculus Uterque, qui représente les deux yeux.

Ce sont les abréviations traditionnelles que les ophtalmologues utilisent lorsqu’ils rédigent des ordonnances. Cependant, certains ophtalmologues préfèrent utiliser les abréviations de la langue française , telles que OD, OG et ODG qui représentent successivement l’œil droit, l’œil gauche et les deux yeux (œil droit et gauche).

VP ou Travail

VP ou Travail signifie Vision de Près. VP est la prescription dont vous avez besoin pour corriger votre vue de près. Cette paire de lunettes conviennent parfaitement aux travaux qui exigent une attention particulière.

VL ou Distance

VL ou Distance signifie Vision de Loin. VL est la prescription dont vous avez besoin pour corriger votre vue de loin. Cette paire de lunettes conviennent parfaitement à toutes les activités, y compris la randonnée, la conduite, etc.

Vision intermédiaire (VI)

VI signifie Vision Intermédiaire. Cette prescription est destinée aux personnes qui ont besoin de corriger leur vision intermédiaire.

Sphère (SPH)

SPH correspond à la puissance de lentille nécessaire pour corriger votre vision. Un signe négatif (-) signifie que vous êtes myope (vous avez besoin d’une correction pour la distance) et un signe positif (+) indique que vous êtes hypermétrope (vous avez besoin d’une correction de près).

La puissance de la lentille est mesurée en dioptries. Par exemple ( -9,00 D) signifie qu’il y a 9 dioptries de myopie. La prescription est d’autant plus forte que le nombre est élevé.

Cylinder (CYL)

CYL ou Cylinder indique l’astigmatisme, un état dans lequel la cornée est de forme irrégulière, comme un ballon de rugby causant une vision floue ou déformée. Le chiffre CYL précise la puissance de la lentille nécessaire pour corriger l’astigmatisme.

Tout comme SPH, CYL est également mesuré en dioptries et la valeur peut être positive ou négative, et dans la plupart des cas, la valeur sera comprise entre +/-0,25 et +/-4,00.

Axe

L'axe de l'astigmatisme

Axe indique la direction de votre astigmatisme. Il est défini par un chiffre en degrés allant de 1 à 180, où 90 représente la position verticale et 180 représente la position horizontale.

Par exemple, Axe de -180 degrés signifie que l’astigmatisme est horizontal.

Ce chiffre ne décrit que la direction de l’astigmatisme, il n’explique pas la force de votre prescription. L’axe et le cylinder seront requis si vous êtes astigmate. L’absence de ces deux chiffres signifie simplement que vous ne souffrez pas d’astigmatisme.

Addition (Add)

Add signifie addition. Il s’agit de la puissance de grossissement additionnée au bas des lentilles multifocales pour corriger la presbytie.

Le chiffre apparaissant dans cette partie de l’ordonnance est toujours indiqué avec le signe plus (+) et n’apparaît qu’une seule fois, car la puissance additionnelle est généralement la même pour les deux yeux. La valeur varie entre +0,50 et +3,50. Si vous avez besoin de vos lunettes uniquement pour corriger la myopie ou l’hypermétropie et pas pour la lecture, cette prescription n’est pas nécessaire.

Prisme

Mesuré en dioptrie prismatique (p.d.), prisme n’est pas couramment prescrit. Il n’est requis que lorsque l’alignement de l’œil nécessite une assistance, généralement chez les patients souffrant de strabisme ou d’autres troubles des muscles oculaires.

Exemple de prescriptions pour les principaux défauts oculaires 

Il ne suffit pas d’apprendre toutes les abréviations importantes, il faut aussi savoir lire les ordonnances en fonction de certains troubles visuels que des lunettes peuvent compenser.

En général, les prescriptions suivent un ordre allant du pouvoir de réfraction SPH, à l’astigmatisme CYL, à l’AXE et enfin au pouvoir additionnel [ADD]

{Attention – Les deux yeux peuvent avoir des puissances différentes}

Myopie

Exemple de prescription pour une personne myope :

Sur l’ordonnance : OD : -3,50   OG : -3,00

Le signe (-) indique la myopie, et les chiffres indiquent SPH – la puissance de lentille nécessaire pour corriger la vision de distance.

Hypermétropie

Exemple de prescription pour une personne hypermétrope :

Sur l’ordonnance : OD : +3,00   OG : +3,70

Le signe (+) indique l’hypermétropie, et les chiffres indiquent SPH – la puissance de lentille nécessaire pour corriger la vision de près.

Astigmatisme

L’astigmatisme peut s’ajouter aux troubles de la vision déjà cités – comme la myopie et l’hypermétropie

Exemples de prescription pour une personne hypermétrope et astigmate:

Sur l’ordonnance : OD : +2,30 (+1,20) 90°   OG : +3,70 (+0,65) 75° /

OD : (90°+1,20) +2,30   OG : (75°+0,65) +3,70

Dans cet exemple de l’œil droit, +2,30 signifie hypermétrope et SPH nécessaire à corriger la vision de près. Alors que les chiffres entre parenthèses indiquent l’astigmatisme, c’est-à-dire CYL +1,20 (la puissance de lentille pour corriger l’astigmatisme) et Axe 90° (la direction de l’astigmatisme)

Presbytie

Exemple de prescription pour une personne presbyte et hypermétrope :

Sur l’ordonnance : OD : +3,70 Add : 1,00   OG : +2,50 Add : 2,00

Dans cet exemple de l’œil gauche, +2,50 signifie hypermétrope et SPH nécessaire à corriger la vision de près. Add : 2,00 indique la puissance de grossissement additionnée au bas des lentilles multifocales pour corriger la presbytie et pour faciliter la lecture.

Exemple de prescription pour une personne myope, presbyte et astigmate :

Sur l’ordonnance : OD : -2,50 (+0,65) 15° Add : 1,65   OG : -2,50 (+0,60) 90° Add : 2,65

Dans cet exemple, l’œil droit, -2,50 signifie myope et SPH nécessaire à corriger la vision de distance. Alors que les chiffres entre parenthèses indiquent l’astigmatisme, c’est-à-dire CYL +0,65 (la puissance de lentille pour corriger l’astigmatisme) et Axe 15° (la direction de l’astigmatisme). Add : 1,65 indique la puissance de grossissement additionnée au bas des lentilles multifocales pour corriger la presbytie et pour faciliter la lecture.

Une ordonnance de lunettes n’est pas l’équivalent d’une ordonnance de lentilles de contact

N’oubliez pas que la prescription de vos lunettes est différente de celle de vos lentilles de contact, à cause de la différence de puissance des lentilles. Une autre raison étant que les lunettes sont placées à une certaine distance des yeux, alors que les lentilles de contact sont posées directement sur les yeux.

Vous avez des questions ? Contactez notre équipe chez Lindegger Optique Rive à Genève.

Réservez votre test de vue aujourd’hui, chez Lindegger Optique à Genève.